RÉTROSPECTIVE D’ALBERT HIRSCH

RÉTROSPECTIVE D’ALBERT HIRSCH

SAINT RIQUIER 80

L’exposition des sculptures d’Albert Hirsch est conçue comme rétrospective de ses œuvres : une soixantaine sera exposée, du plus petit format à des dimensions inattendues, des années 60 à nos jours, bronze, plâtre, pierre, ardoise, acier.

Albert Hirsch est connu dans le département de la Somme pour son œuvre monumentale du rond-point de Maurepas (Deux Traits de de lumière, 1996), pour l’exposition monographique qui lui fut consacrée au Musée départemental de Saint-Riquier en 2006 (Quels paysages ?) et pour Le Ring exposé judicieusement au cœur d’Amiens (acquis en 2014).

Cette exposition propose un parcours chronologique des principales étapes de sa création depuis sa formation aux Arts Appliqués de Paris.

À partir des années 60, l’artiste évolue vers l’épuration des formes et l’abstraction comme le révèlent ses études de nus à l’encre et plâtres inspirés de Rodin, Bourdelle, Brancusi, Pevsner et Giacometti. L’œuvre intitulée Le Grand Eploiement, de 1968, montre déjà par sa pureté des lignes le désir de mouvement, d’élan qui constitue la recherche permanente de ce sculpteur à l’exigence constante pour l’équilibre renouvelé et parfait : études de nus à l’encre, séries de plâtres et de bronzes inspirés par le mouvement et la danse.

De grandes ardoises sculptées à partir des années 1980 démontrent l’attrait d’Albert Hirsch pour le travail sur une matière brute à évider, selon un principe de linéarité que les tableaux peints reprennent en écho avec des couleurs restreintes. À l’exception d’Ubac qui lui porta un grand intérêt dans les années 60-80, il a reconsidéré l’approche de ce matériau peu employé par les sculpteurs, et s’est plu à explorer dans une toute autre direction la vérité de l’ardoise, roche qui révèle par ses strates la profondeur de la terre et des couleurs que la lumière exhausse.  La photographie est aussi pour Albert Hirsch une exploration parallèle de l’espace et de la lumière de la Somme.

Un espace consacré à la poésie de René Char qui a écrit sur son travail et lui a dédié un poème déploie les dernières créations de grand et petit format. Ces « papiers sculptés » ainsi dénommés consistent en des entailles courbes faites dans d’épaisses de planches de papier chiffon, selon les mêmes gestes d’évidement – mais sans perforation ni percement de la matière – que dans ses sculptures.

Le parcours est à effectuer aussi de façon complémentaire dans le parc : 10 sculptures monumentales, élaborées dans un profilé d’acier conçu spécifiquement par l’artiste, constituent les pièces maîtresses et si personnelles du sculpteur depuis les années 1990.  Ce matériau, synonyme de modernité, devient l’enjeu de recherches entre espaces et lignes, mouvement et verticalité. Ayant pour titres Trois Arcs fermés, Trois Arcs ouverts, In and out, ces œuvres de 3 à 4m de haut sont autant d’ouvertures et de forces dynamiques invitant à passer dedans et dessous.

Square Dance, réalisée en 2006 et acquise par le Département de la Somme retrouve ainsi pour un été ses compagnes aux lignes mouvantes où la danse est omniprésente.

Le point extrême du parcours est une « abside » où l’espace est réservé à une seule sculpture haute de 3m50 : inédite et unique en son genre, la Désinvolte (2017) est une fascinante sculpture tournant de façon régulière sur un socle motorisé. Dans un mouvement presque imperceptible, 3 600 changements de vision s’opèrent en 3 600 secondes, en un incroyable éloge de la lenteur. Il s’y développe ainsi constamment une nouvelle perception de l’espace, tantôt dynamique tantôt plus apaisée. Le critique d’art Maurice Benhamou a su dans ses lignes amplifier la portée poétique de cette œuvre dans un recueil, Voltes, en regard avec les photographies d’Albert Hirsch.

La contemplation de cette sculpture si singulière, aux métamorphoses de courbes harmonieuses se croisant et s’enchainant en douceur, procure un véritable voyage à partager durant une heure.

saint riquier albert hirsch

Ouverture de l’abbaye : 10h-12h et 14h-17h du lundi au vendredi.
Tarif plein : 3,00 €, gratuité pour – 12 ans.

Abbaye > jusqu’au 30 novembre (prolongation).
Infos : 03 60 03 44 77

icon-car.pngFullscreen-Logo
Saint riquier

chargement de la carte - veuillez patienter...

Saint riquier 50.133234, 1.946468